ASANAS

Aïe Aïe Aïe, Le yoga peut faire mal !

shoulder-pain-yoga-injury1

Il existe beaucoup de préjugés concernant le yoga, sa pratique et ses pratiquants, on n’imagine pas se blesser en effectuant une posture car l’image du yoga est douce, zen et bénéfique.

J’ai assisté à plusieurs cours collectifs sans me soucier de l’impact de mes mouvements sur mon corps, je ne percevais pas l’importance de l’alignement, non non non, en fait je ne connaissais pas l’alignement !

Plus jeune, j’ai pratiqué la boxe Thaïlandaise, j’ai abîmé mes articulations, notamment celles des genoux, j’ignorais que ma pratique des asanas (je dis bien ma pratique car cela ne concerne que moi !) pouvait aggraver mes maux ! Heureusement mon envie d’en apprendre plus, mon envie d’enseigner le yoga m’a poussé à suivre des stages et à me documenter pour devenir une professeure plus à l’écoute.

Mais pourquoi se blesse-t-on ?

  • Nous avons tous nos bagages et nos blessures de guerres, c’est pourquoi nous devons être vigilantes. Que nos blessures soient anciennes ou récentes, nous ne pouvons pas arriver les bras ballants à notre cours et prendre le risque d’aggraver les dommages. Evidemment, le yoga est un bon outil de rémission, encore faut-il pouvoir l’utiliser avec précaution.
  • De nature à toujours vouloir pousser mes limites et légèrement impatiente, j’avoue qu’il m’arrive parfois de forcer et je le regrette toujours car mon corps finit par me rappeler à l’ordre. Heureusement pour moi, je n’ai pas encore eu de blessures sévères. Donc un conseil, restez constamment à l’écoute de votre ressenti car même si votre professeur est le meilleur du monde, il n’est pas vous ! Apprenez à vous écouter, on ne vous le répètera jamais assez, « c’est ici et maintenant, votre séance est un cadeau que vous vous offrez »
  • Chaque asana offre bien-être et souplesse mais une mauvaise posture peut être douloureuse. On ne recherche pas « la posture parfaite » à l’extérieur mais à l’intérieur, bien effectué avec le bon alignement et les bons verrous, elle doit être ressenti et nous prodiguer un sentiment d’accomplissement. C’est là, à ce moment précis que nous sommes parfaites !  Votre professeur, bienveillant doit garder un œil sur vous et vous ajuster afin d’éviter de vous faire mal. Ne cherchez pas à ressembler à la jeune fille dans votre magasine, si vous débutez, laissez-vous du temps !

Lorsque vous aurez trouvé le cours qui vous correspond, n’oubliez pas qu’il y a un commencement à chaque chose, on ne se précipite pas et on accepte notre corps et ses limites. Voici quelques points essentiels :

-l’échauffement, très important notamment pour nos zones sensibles,

-on s’écoute et on suit son ressenti,

-si besoin, on utilise les briques pour nous appuyer,

-on pose des questions au professeur, cela permet de progresser en toute sécurité,

-les blessures sont nombreuses et variées, les postures sollicitent un grand nombre de muscles, tendons et os, il est donc préférable de connaitre l’essentiel de notre anatomie.

Patience, à l’écoute de son corps et persévérance, restez bienveillante avec vous-même et n’oubliez pas Vous êtes parfaite !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s